Retour

20/05/2020

L'association Jeunesse Famille Accompagnement social Activités adultes et citoyenneté

Balades partagées

RANDONNER EN TOUTE SECURITE

 

Après deux mois de confinement, on peut à la fois avoir envie de sortir mais aussi la crainte de mettre le nez dehors !

Une bonne alternative : les sorties au grand air, pour découvrir (ou redécouvrir) des coins sympas mais sans le risque de promiscuité...

Vous avez un sentier en tête ? Un parcours réalisé depuis le déconfinement ?

Nous vous invitons à nous envoyer vos itinéraires et commentaires à l'adresse mail communication@aqcv.org

Voici deux  idées partagées par Barbara et Pascale :

Sur les traces du mystérieux lac noir du Granier, par Barbara


Point de départ : D285a de Chapareillan au col du Granier

Niveau : balade très facile, sur bon chemin, avec peu de pente et relativement courte. Balade praticable par tous. 40 minutes Aller / 30 minutes pour le retour. Prévoir des bonnes chaussures imperméables (pas obligatoire mais conseillé). Praticable toute l'année. 

Présentation : Le lac noir est un lieu étrange et mystérieux. Son origine est dûe au terrible écroulement de la montagne du Granier, qui aurait englouti 5 communes et tué peut être 5000 personnes.

Se rendre sur le lieu de départ - depuis Chambéry (20km - 20 mn) :

Prendre la RN6 en direction d'Albertville. Au carrefoour de Chignin, prendre à droite vers Grenoble. Après les Marches, quitter la Nationale pour prendre à droite vers Chapareillan. Peu avant le centre du village, tourner à droite et suivre la route du col du Granier. Le départ se situe à 5km environ de Chapareillan, dans le premier virage en épingle à gauche (Aire de pique-nique - Petit pont).

Enfin, la balade !

Traverser le petit pont pour emprunter le large chemin qui va traverser le ruisseau de la Glacière, dont les dépôts s'étalent aux alentours. Peu après, à la fourche, laisser le chemin balisé (jaune) sur la gauche pour continuer par celui de droite. Il chemine plus ou moins à plat à travers la forêt et les gros blocs de pierres tombés du Granier, et passe à côté d'une borne-frontière datant de 1822. Elle délimite les départements de la Savoie ( Croix) et l'Isère (Fleur de Lys). Plus loin, il traverse un petit ruisseau souvent à sec, remonte une côte puis chemine dans une clairière à plat. Le petit Lac Noir est situé juste après, dans un cadre sauvage et grandiose.

Retour par le même itinéraire.


Le tour des lacs de Saint Jean de Chevelu, par Pascale

Des fleurs et du soleil,

Des arbres et des champs

J'ai avalé un insecte, oups !

Oh une vipère !

Nous tellement heureux d'être là,

Nous nous ferons discrets

 

Retrouvez ci-dessous toutes les infos pour la rando autour des lacs.

 


Partager cet article :